La doctrine de Christ

#47 Une vie consacrée ou la sanctification.

(Comment établir une Bonne Eglise des croyants de la doctrine de Christ no2)

Levi Ruculira

Le 18 Mai 2022

 

●1 Hébreux 12 :

14 Recherchez la paix avec tous, et la sanctification, sans laquelle personne ne verra le Seigneur.

 

15 Veillez à ce que nul ne se prive de la grâce de Dieu; à ce qu'aucune racine d'amertume, poussant des rejetons, ne produise du trouble, et que plusieurs n'en soient infectés.

 

●2 Nous avons  toujours désiré voir un lieu vraiment en ordre, et appartenant à Dieu, pour y adorer Dieu, avec Son peuple.

Nous pouvons y arriver, non pas par un beau bâtiment, mais seulement par une vie consacrée ; c’est le seul moyen pour nous d’y arriver.

DIEU SE CACHE, PUIS SE REVELE DANS LA SIMPLICITE     JEFFERSONVILLE IN USA    Dim 17.03.63M

17.    Et maintenant, faisons comme nous avions fait au commencement. Quand nous avons commencé, à la première dédicace de l’église, je n’étais qu’un jeune homme et, mon–j’avais peut-être vingt et un, vingt-deux ans, quand nous avons posé la pierre angulaire. C’était avant même que je sois marié. Et j’ai toujours désiré voir un lieu vraiment en ordre, et appartenant à Dieu... pour y adorer Dieu, voyez-vous, avec Son peuple. Et nous pouvons y arriver, non pas par un beau bâtiment, mais seulement par une vie consacrée ; c’est le seul moyen pour nous d’y arriver.

● 2 Lot a marché avec Abraham, mais il n’avait pas cette constante et permanente Présence de Dieu.

Le genre de vie qu’Abraham menait, était une vie d’abandon complet, une vie livrée, consacrée, une vie dédiée au Seigneur.

Nous appellerions cela, la sanctification.

Cela ne réside pas sur le cri ni sur le parler en langues.

Cela implique une vie abandonnée, consacrée chaque jour, à chaque heure, vivre avec Lui tout le temps.

Une vie cachée et consacrée.

JEHOVAH-JIRE     SIOUX FALLS SD USA    Ven 24.02.56

31.    Mais quand on entrait dans le saint des saints, et que ces voiles retombaient derrière Aaron, une fois par an, il ne vivait pas sous la lumière de la lune, de l’étoile, ni de sept chandeliers d’or, il était sous les ailes entrelacées des chérubins, la gloire de la Shekinah était là-dedans, et il vivait sous cette Lumière-là. Jamais celle-ci ne diminuait ni ne s’éteignait. Il vivait à côté du vase de manne. Il pouvait manger n’importe quand qu’il voulait. Cela ne vieillissait jamais. Quelle vie à mener ! C’est le genre de vie qu’Abraham menait, un abandon complet, une vie livrée, consacrée, une vie dédiée au Seigneur. Amen !

Et comme nous appellerions cela, la sanctification. Ils ont pensé que quand ils criaient, ils avaient réellement la Chose ; les méthodistes et les nazaréens disaient : « Mon vieux, c’est ça, aussitôt que vous criez. » Mais ils ont découvert qu’ils n’avaient pas la Chose. « Les pentecôtistes, dites donc, quand ils ont parlé en langues, ils avaient vraiment la Chose. » Mais ils ont découvert qu’ils n’avaient pas Cela. Cela ne réside pas sur le cri ni sur le parler en langues. Ces choses-là sont bonnes. Mais L’avoir, Lui, c’est différent. Ça, ce sont Ses attributs. C’est bien. Nous… Cela implique une vie abandonnée, consacrée chaque jour, à chaque heure, vivre dans la gloire de la Shekinah avec Lui tout le temps. C’est vrai. Ce n’est pas que je parle contre le cri et le parler en langues. C’est bien. Ce sont les attributs du Saint-Esprit, et tout. Nous avons besoin de toutes ces choses, mais cependant, ce n’est pas ça. Ce n’est pas ça. C’est une vie cachée et consacrée. Rappelez-vous, ces gens qui étaient là dans le parvis extérieur mangeaient ce même genre de manne qu’on mangeait là à l’intérieur, dans l’omer en or, là derrière, dans le saint des saints.

32.    Et Lot a marché avec Abraham, qui était–qui était aussi un croyant, mais il n’avait pas cette constante et permanente Présence de Dieu. Alors, quand les bergers se sont mis à se disputer, Abraham a dit : « Nous sommes des frères ; n’ayons pas de dispute. » Il a dit. « Si tu prends l’est, moi, je prendrai l’ouest. Ou si tu prends l’ouest, moi je prendrai l’est. » N’importe quelle direction que tu suis, moi, je prendrai le contraire. C’est ainsi qu’on prend une décision.

●3 C’est ce dont l’église a besoin aujourd’hui, d’une vie consacrée.

Le christianisme, c’est une vie de sacrifice, avec Dieu par Christ, scellée par le Saint-Esprit.

La véritable vie chrétienne, Il s’agit d’une vie consacrée,

Le diable ne peut pas vous atteindre.

Il doit passer par le même processus que vous.

S’il le faisait, il serait votre frère.

UNE VIE CACHEE AVEC CHRIST     MINNEAPOLIS MN USA    Lun 13.02.56

50.    C’est ce dont l’église a besoin aujourd’hui, d’une vie cachée, consacrée. Vous ne pouvez pas traîner avec le monde, l’imiter et agir comme lui, et être cachés avec Christ, parce que vous essayez de prendre le monde comme modèle. Vous essayez de vivre comme l’église à côté. Vous cherchez à devenir membre d’une meilleure organisation, à porter de meilleurs vêtements, à faire telle ou telle autre chose. Ça, ce n’est pas se conformer au christianisme. Le christianisme, c’est une vie de sacrifice, une vie cachée avec Dieu par Christ, scellée par le Saint-Esprit. Amen.

C’est en cela que consiste la véritable vie chrétienne, non pas combien vous pouvez bien faire ceci, ni combien vous pouvez bien chanter (ça, c’est très bien), combien vous pouvez bien prêcher, ça c’est bien. Mais ce n’est pas ce dont il s’agit. Il s’agit d’une vie cachée, consacrée, le voile, le rideau est tombé autour de vous, et vous êtes mort et enseveli, et vous êtes caché en Dieu par Christ et scellé à l’intérieur par le Saint-Esprit. Amen.

51.    Le diable ne peut pas vous atteindre. Il ne le peut pas; il doit passer par le même processus que vous. S’il le faisait, il serait votre frère.

●4 L’église qui professe être une église chrétienne devra avoir ce même Esprit qui était en Jésus-Christ.

À la résurrection de l’Eglise, Christ et Son Epouse s’uniront et s’ajusteront.

Les écrits et les promesses de Dieu seront accomplis là.

Cela ne peut pas s’ajuster si le même Esprit qui était en Christ n’est pas en vous et en moi.

Si le même Esprit est là, Il accomplira les mêmes œuvres, il mènera le même genre de Vie consacrée et accomplira les œuvres que Jésus accomplissait.

JEHOVAH-JIRE     RICHMOND VA USA    Dim 12.03.61

53.    Eh bien, l’église qui professe être une église chrétienne devra avoir ce même Esprit qui était en Jésus-Christ. Car à la résurrection de l’Eglise, Christ et Son Epouse s’uniront et s’ajusteront. Les écrits et les promesses de Dieu seront accomplis là. Cela ne peut donc pas s’ajuster si le même Esprit qui était en Christ n’est pas en vous et en moi. Et alors, si le même Esprit est là, Il accomplira les mêmes oeuvres, il mènera le même genre de Vie consacrée et accomplira les oeuvres que Jésus accomplissait.

Mal aux dents.

●5 C’est par une vie sanctifiée, consacrée, que le Saint-Esprit exerce à travers vous.

 Ce n’est pas par l’exercice corporel que vous le faites.

C’est par une vie sanctifiée, consacrée, que le Saint-Esprit exerce à travers vous.

LE SON CONFUS     JEFFERSONVILLE IN USA    Dim 18.12.60

42.    Et pourtant, l’homme, quelque part au fond de lui, quelque part en lui, si seulement il pouvait laisser cette petite... tel que je l’ai illustré, pareil à un bouton. Quand un homme est sauvé, cette portion de lui est Dieu. C’est la petite Lumière qui entre pour vous faire cesser le mal. Eh bien, si vous arrivez à ôter toute la malice, l’envie, les querelles et l’incrédulité, cette petite lumière semblable à un bouton et la puissance de Dieu continueront à grandir, grandir, grandir, grandir, chassant l’incrédulité. Et ce n’est pas par des exhortations sur–sur l’exercice corporel que vous le faites. C’est par une vie sanctifiée, consacrée, que le Saint-Esprit exerce à travers vous, que vous le faites.

●6 Ma prière a Diu est : Dieu, donnez-moi une vie consacrée entourée de l’amour de Dieu; c’est la personne qui, je crois, sera là.

POURQUOI LES GENS SONT SI BALLOTES? OU LE VOILE INTERIEUR     JEFFERSONVILLE IN USA    Dim 01.01.56

160.  Vous pouvez passer par toutes sortes d’émotions, vous conduire n’importe comment et invoquer le nom de la religion. Les païens font la même chose. Mais donnez-moi une vie consacrée qui est morte et est ressuscitée en Jésus-Christ, qui vit dans la Gloire de la Shekinah, entourée de l’amour de Dieu; c’est la personne qui, je crois, sera là.

●7 Tant que je mène une vie correcte et que je manifeste ce dont je parle. C’est l’essentiel. » C’est l’essentiel.

Ce n’est pas la grammaire qui compte. Ce qui compte, c’est une vie consacrée.

Nous accordons trop d’importance à la grammaire ça, c’est intellectuel. Dieu n’est pas intellectuel, Il est spirituel.

DÈS CE MOMENT     DAWSON CREEK  BC CANADA    Sam 20.05.61

6.      Il y a quelque temps, j’étais simplement en train de réfléchir. J’ai rencontré un ami cet après-midi ou un homme qui s’est présenté comme monsieur Pedigrew. Il porte le même nom qu’un brave ami ministre baptiste là, à Louisville, dans le Kentucky, le Docteur Pedigrew. En parlant un jour, je pensais à l’époque où… Frère Pedigrew était toujours un fin diplomate dans son parler. Il était d’une précision et d’une concision vraiment spontanées, vous savez. Et–et il utilisait une très bonne grammaire, comme s’il avait enseigné Webster. Et–et moi, je–et j’utilisais mes vieilles expressions du Sud : les his et les hain’t et les tote et les fetch et les carry, etc. Et il a dit : « Billy, je pense que tu peux perfectionner un peu ta grammaire.» J’ai dit : « Eh bien, je vous assure, Docteur, ai-je dit, j’ai été… Je pense que c’est juste. Mais, ai-je dit, j’ai été élevé dans une famille de dix enfants et je n’ai pas reçu d’instruction. Depuis que le Seigneur m’a appelé, je n’ai pas eu le temps de m’y mettre. »Il a dit : « Eh bien, je pense que les gens vous apprécieraient davantage. Ce soir, vous avez utilisé cette expression, vous avez dit… Vous avez dit : ‘Les gens qui passaient par cette polepit (chaire) [au lieu de pulpit.]…’ » Et il a dit–il a dit : « Les gens vous apprécieraient davantage si vous disiez pulpit [chaire].»J’ai dit : « Monsieur, c’est peut-être vrai, mais j’aimerais vous donner un avis contraire. » Voyez ? « J’ai dit que cela importe peu à ces gens-là que je dise pulpit au lieu de polepit, tant que je mène une vie correcte et que je manifeste ce dont je parle. C’est l’essentiel. » C’est l’essentiel.

7.      Ce–ce n’est pas la grammaire qui compte. Ce qui compte, c’est une vie consacrée. Souvent, nous y accordons trop d’importance. Nous accordons trop d’importance à la grammaire et trop d’importance à… ça, c’est intellectuel. Dieu n’est pas intellectuel, Il est spirituel.

●8 Ce qu’il nous faut aujourd’hui, c’est une vie consacrée, où vous n’avez pas besoin de dire quelque chose.

Dieu parle à votre place et Il confirme simplement ce que vous êtes.

●9  Hébreux 12 :

14Recherchez la paix avec tous, et la sanctification, sans laquelle personne ne verra le Seigneur.

Vivons de manière à pouvoir nous avancer et dire : «Bonjour, mon frère.» Non pas en hypocrite, sinon il le saurait, mais avec un cœur sincère, en disant : «Comment ça va entre toi et Dieu aujourd’hui, mon cher frère?»

Comme cela, et marchez ensemble et parlez avec lui, et communiez avec lui; c’est comme ça.

C’est alors que vous devenez salé.

Vous ne pouvez pas le faire juste par imitation.

Si vous le faites, vous êtes un hypocrite.

Si vous le faites juste parce que vous savez que c’est un service commandé, ne le faites pas du tout.

Restez dans la Présence de Dieu jusqu’à ce que cela soit dans votre cœur, alors vous vous mettrez en ordre avec Dieu.

Nous avons failli pour amener l’amour parmi nous, pour amener la communion entre les groupes,

Nous pouvions simplement retourner vers Dieu et dire : «Dieu, me voici. Je n’ai rien à T’offrir sinon ma vie.

 Alors, vous verrez une véritable réunion de guérison.

Ce qui compte, c’est de marcher avec une véritable assurance dans votre cœur, de savoir où vous vous tenez.

 

 

LA OU, JE PENSE, LES PENTECOTISTES ONT FAILLI     SAN FERNANDO  CA USA    Ven 11.11.55

76.    Et je crois aujourd’hui que nous nous sommes fait des dénominations, nous sommes devenus indifférents, et nous avons traité nos voisins avec indifférence. Parfois, nous avons crié : «Eh bien, ces vieux baptistes froids et formalistes, et ce groupe pentecôtiste, ils appartiennent à ce temple-là; les Foursquare [mouvement religieux au Sud de Californie], ils n’ont rien du tout. Et celui-ci, eh bien, il est de l’Assemblée de Dieu, il n’a rien. Celui-ci fait partie du Nom de Jésus Seul, et il n’a rien.» Et l’un veut faire ceci et l’autre veut faire cela, et ils se disputent simplement... et frère, chacun d’eux a le baptême du Saint-Esprit, ou du moins c’est ce qu’ils prétendent, avec la même évidence pour le prouver. C’est vrai.

Bien, ce qu’il nous faut aujourd’hui, c’est une vie consacrée, où vous n’avez pas besoin de dire quelque chose; Dieu parle à votre place et Il confirme simplement ce que vous êtes. C’est vrai. Le Sang de Jésus-Christ nous lave de toute impiété, alors nous avons la communion l’un avec l’autre, le Sang nous rendant purs et saints. Vivons de manière à pouvoir nous avancer vers un–n’importe quelle dénomination, église, ou quoi que ce soit et dire : «Bonjour, mon frère.» Non pas en hypocrite, sinon il le saurait, mais avec un coeur sincère, en disant : «Comment ça va entre toi et Dieu aujourd’hui, mon cher frère?» Comme cela, et marchez ensemble et parlez avec lui, et communiez avec lui; c’est comme ça. C’est alors que vous devenez salé. Maintenant, vous ne pouvez pas le faire juste par imitation. Si vous le faites, vous êtes un hypocrite. C’est tout. Si vous le faites juste parce que vous savez que c’est un service commandé, ne le faites pas du tout. Restez dans la Présence de Dieu jusqu’à ce que cela soit dans votre coeur, alors vous vous mettrez en ordre avec Dieu. Croyez-vous cela?

77.    Je crois cela de tout mon coeur, et je pense que c’est là que l’église a failli. Je pense que nous avons failli pour amener l’amour parmi nous, pour amener la communion entre les groupes, et des choses comme cela. Et nous avons essayé de nous introduire dans quelque chose que Dieu n’a pas ordonné. Et je crois que si nous pouvions simplement retourner vers Dieu et dire : «Dieu, me voici. Je n’ai rien à T’offrir sinon ma vie. Mais Dieu, je prie que Tu me laisses vivre de telle sorte que–que je trouve grâce à Tes yeux», cela... Maintenant, vous avancez, vous rapprochant vraiment du Royaume. C’est juste. Alors, vous verrez une véritable réunion de guérison. Lorsque vous venez à l’autel, ne venez pas en disant : «Gloire à Dieu, j’ai reçu le Saint-Esprit il y a quarante ans. Gloire à Dieu. Alléluia.» Cela ne fait aucun bien. Non–non. Peu importe à Satan combien vous dites cela, ce qui compte, c’est de marcher avec une véritable assurance dans votre coeur, de savoir où vous vous tenez.

Prions…